« Alors tu deviens écolo ? » #1

Photos : http://www.kelplanete.com
Photos : http://www.kelplanete.com

En fait non. Enfin un peu. Mais à la base, ça n’a pas grand chose à voir avec l’environnement et sa préservation. En premier lieu, il s’agit plutôt de MA préservation. Car c’est moins la beauté de la nature et la préservation des espèces que la peur pour ma santé (et celle de mes proches) qui me motive. Oui je sais, c’est moins honorable comme motivation et je ne remporterais pas un grand prix de l’écologie pour ça…

Mais la vérité, c’est que je suis horrifiée par les scandales sanitaires de ces dernières années. Les aliments bourrés d’additifs qui rendent malades des millions de personnes. Les plats préparés aux compositions « extravagantes ». Des médicaments qui ne doivent leur commercialisation qu’à des lobbys pharmaceutiques et des dirigeants peu intègres. Des produits d’hygiène remplis de perturbateurs endocriniens… Rien que ça, cela m’amène à être ultra-vigilante avec ce que j’ingère/utilise et évidemment ce que mes enfants absorbent et côtoient.

Se faire « empoisonner » pour enrichir quelques personnes (déjà extrêmement riches…), ça me désole profondément. Ces personnes qui veulent à tout prix s’enrichir n’ont-elles pas un minimum de sens moral ? N’ont-elles pas des enfants ou des proches qu’elles voudraient préserver de ces m***des que l’on nous fait avaler ?

J’ai fait un long cheminement. J’ai testé plusieurs alternatives. Parce qu’entre les effets de mode (le « green », la « détox », le « healthy ») et la vraie vie, il y a parfois un gouffre. Le coût exorbitant de certains produits « green », les arnaques cachées sous les messages marketing (le produit au label bio bourré d’additifs et de composants chimiques…), les aberrations de certains régimes alimentaires, le goût infect de certains produits « bons pour la santé » (bon mais immangeable donc…), les non-sens de certaines pratiques notamment en matière d’hygiène… Bref, il y en a des embûches pour arriver à un mode de vie (et de consommation) sain et naturel.

Aujourd’hui, je pense avoir trouvé ma « voie ».

Test « Meilleurs Produits Bio 2016 » – Dans l’assiette de Charlotte #3

photo 1
Mon cher assistant a lâché son doudou et m’a aidé, au péril de sa vie, à ouvrir notre colis choisissant immédiatement son produit préféré : le paquet de pâtes ! #pastaaddict

Cette semaine, j’ai reçu un colis de produits bio à tester dans le cadre de l’élection du Meilleurs Produits Bio 2016. J’ai en effet été sélectionnée pour faire partie du jury de testeurs de cette année.

photo 2
Trêve de plaisanterie, nous avons reçu pas moins de 10 produits à tester. Oui quand même !

10 produits à tester donc. Aucune mauvaise surprise étant donné que l’on présélectionne les produits qui vont être envoyés. J’ai donc choisi ceux correspondant à nos goûts (comment ça, ça se voit que j’ai une préférence pour le sucré !!).

Catégorie « Céréales du petit déjeuner »

photo-43photo 10

2 types de céréales : l’un plutôt « healthy » et l’autre davantage destiné aux enfants (ou aux grands gourmands !).

Je connaissais de vue ces 2 produits, qu’on trouve dans le magasin Naturéo près de chez nous. Le muesli croustillant nature J.Favrichon est même devenu notre muesli de prédilection lorsqu’on a voulu remplacer le muesli Spécial K par un muesli beaucoup moins sucré et sans trop d’additifs lors de la détox Fitnext de mon cher et tendre.

Verdict : cette variante de muesli est vraiment très bonne mais le prix est un peu trop cher (dans les 5,70E) pour seulement 500g. Les Ka’ré eux sont très bons (avec du fromage blanc notamment), ils ont un côté céréales pour enfants un peu régressif bien agréable !

Catégorie « Douceurs sucrées/chocolatées »

photo 7 photo 6 photo 5 photo 9

Régime IG mis de côté (on va dire que c’est pour la bonne cause…), nous avons donc courageusement testé ces 4 produits.

Là encore, ce sont pour la plupart des produits que j’ai déjà vu en magasin mais que je n’avais jamais gouté.

Verdict :  La compote a manifestement été validée par ma choupette qui s’est littéralement jetée dessus ! Sur la micro larme que j’ai réussi à récupérer, j’ai en effet pu constater que c’était beaucoup moins sucré (et moins écoeurant) que les compotes en gourde de la concurrence. Elle a bon goût cette petite ! Mais dans les 8,50E (d’après ce que j’ai pu voir sur Internet) les 12 ça reste pas donner, surtout quand on a des enfants en bas âge qui en font une (très) grosse consommation.

Je ne connaissais pas la marque « Bisson » mais ces biscuits sont une véritable tuerie ! Sur tous les produits, je suis certaine de racheter celui-ci !

Les mini moelleux ont été assez décevants : beaucoup trop sucrés et très écoeurants au final.

Enfin, le chocolat noir, un délice, pas très « healthy » mais tellement bon !

Catégorie « Féculents »

photo 4 photo 3

Là, pour le coup, découverte totale car je ne connaissais pas du tout ces 2 produits. En même temps, ça fait un moment que je ne fréquente plus le rayon des chips.

Verdict : Bof… (oui oui, on est sélectionné pour la qualité de nos avis et la précision des commentaires ;p). Plus sérieusement, les pâtes n’étaient pas terribles. Ca m’a fait pensé au paquet qu’on achète à la va vite pour le ramener de voyage. C’est local mais ça ne fait pas honneur au pays.

Les chips sont bonnes mais pas très légères. Au moins on ne finit pas le paquet mais ce n’est pas forcément bon signe.

Catégorie « Soin du corps »

photo 8

Je n’ai jamais testé de produits pour le corps bio. C’est d’ailleurs là que je me suis rendue compte que bio ne voulait pas forcément dire naturel. Les compositions, même bio, me paraissent bien chimiques. A la maison, j’essaie d’utiliser les produits les plus basiques possible en termes d’hygiène. Pour moi mais surtout pour mes enfants.

Verdict : le lait Emma Noel est très agréable, le packaging manque de modernité à mon goût mais le produit est efficace, facile d’application et à l’odeur discrète. L’autre, c’est un peu tout l’inverse : le packaging vend du rêve (odeur mangue pêche !!!) mais on a l’impression de s’étaler du yaourt (certes divinement parfumé) sur la peau, ça ne pénètre pas très vite et l’odeur est au final trop forte. Ca me fait penser au lait parfumé Sep***a que j’achetais quand j’achetais adolescente : ça sent très très bon dans le flacon, déjà beaucoup moins une fois appliqué, et au final c’est long à appliquer, ça n’hydrate pas très bien et c’est trop entêtant.

En conclusion…

Je suis ultra ch***** non ?! On va dire exigeante. Je suis très critique à l’égard des produits transformés labelisés bio parce que je crains souvent que ce ne soit que du marketing.

Je cherche avant tout des produits sains, avec une formulation simple, et le plus de composés naturels possibles dedans. Au final, un coup de coeur pour les biscuits petit beurre et je recommande le chocolat KaoKa.

Cette semaine, je teste encore 5 produits frais, je vous en parle très vite !

Dans l’assiette de Charlotte #2 (ou comment adapter le régime IG à une femme enceinte)

Tableau indices glycemiques aliments
Tableau indices glycemiques aliments

Concrètement, j’ai découvert le régime IG en lisant « No sucre » de Nicole Mowbray. Elle n’y parle pas à proprement parler de ce régime mais reprend pas mal ses principes alimentaires (en fait, elle suit le programme Duigan, très connu en GB). On y retrouve beaucoup de similarité aussi avec le régime paléo (devenu célèbre également) et la méthode Fitnext d’Erwann Menthéour, suivi par mon cher et tendre mari depuis presque 2 mois (et ultra efficace!).

Enfin le terme « régime » n’est pas pas vraiment le bon car c’est davantage une nouvelle façon de s’alimenter (sur le long terme donc) qu’une période de disette pendant quelques jours (ou quelques semaines) histoire de perdre quelques kilos avant la plage. 

Le régime IG c’est quoi ?

De manière extrêmement résumé, le régime IG consiste à manger une quantité modérée de glucides et prioritairement des glucides d’IG bas car on évite ainsi les pics de glycémie et d’insuline qui favorisent le stockage des graisses. Il y a plusieurs phases, un code couleur pour les aliments en fonction de leur IG mais tout ça, si ça vous intéresse, je vous laisse le découvrir en lisant les livres spécialisés à ce sujet.

Pourquoi le régime IG ?

Comment l’auteur, moi non plus je ne pensais ne pas manger trop sucrer et en fait, en tenant un journal alimentaire pendant quelques jours, je me suis rendue compte que je mangeais beaucoup de glucides (qu’ils soient simples ou complexes). En dehors du stockage de graisse alors même qu’on mange raisonnablement, le sucre a un rôle inflammatoire important qui va affaiblir le système immunitaire et peut perturber le sommeil et l’humeur, brouiller le teint, bref que de sympathiques réjouissances !

Alors évidemment, mon but n’est pas pour l’instant de perdre du poids mais d’être plus en forme (la fille qui est enrhumée en plein mois de juillet c’est moi!), d’avoir une plus belle peau (même si je suis consciente que les hormones ne jouent pas en ma faveur malgré l’adage qui voudrait que les femmes enceintes aient une peau éclatante…) et si possible de limiter ma prise de poids afin d’atténuer mes maux de dos et soulager mes problèmes de circulation veineuse (ah les joies de la grossesse !).

Pour le moment, je ne souhaite pas non plus supprimer complètement des catégories d’aliments histoire d’éviter des carences néfastes pour mon bébé et pour moi. Et encore moins de les substituer par des produits que je n’apprécie pas, gustativement parlant, car à mon sens, manger est un plaisir et préparer des plats sains mais mauvais, bof…

Alors qu’est-ce que je mange ?

  • Beaucoup de légumes !
  • Des protéines, végétales de préférence, mais aussi animales (poisson, viande, oeufs) car dans mon état je ne veux pas abuser du soja et de ses dérivés. J’en consomme même un peu plus que d’habitudes (la construction cellulaire toussa toussa).
  • J’ai limité les céréales et leurs dérivés à IG élevé (au revoir pomme de terre, pain blanc et riz cuisson rapide) et je consomme très régulièrement des légumineuses (lentilles, pois, haricots, etc.).
  • Je suis devenue un véritable oiseau : je mange des graines et des fruits secs.
  • Je bois des litres d’eau (buvons éliminons…).
  • J’ai limité aussi au maximum le sucre raffiné (c’était un peu la base quand même).
  • MAIS je n’ai pas dit adieu aux fruits (fructose/glucose) parce que l’apport glucidique des fruits s’accompagne également d’apports non négligeables en fibres, minéraux et vitamines. J’essaie juste de ne pas en consommer en excès.
  • Et concernant le lactose je me voile la face. Clairement. #addictauxlaitagesbonjour. Je pourrais vous dire que c’est pour l’apport en calcium, les os du bébé, la préservation de mes dents, etc. mais ça fait maintenant longtemps qu’on sait que le lait et ses dérivés n’en sont pas l’unique source. Non, vraiment, je n’ai aucune bonne excuse. J’ai essayé de me sevrer avant ma grossesse mais j’ai craqué au bout de 2 mois… J’aime le lait, j’aime les laitages, j’aime le fromage, bref, j’avoue tout.

Et est-ce que ça marche niveau forme et prise de poids ?

  • Vu les nuits hachées actuellement (mon petit dernier veut me préparer aux nuits après l’accouchement je crois), les cauchemars, insomnies (et pause pipi) liés à la grossesse, je suis… pas mal en forme !
  • Ma peau est plus belle. Si, si ! Et ce n’était pas gagné !
  • Je (touche du bois et espère qu’écrire cette phrase ne me portera pas la poisse) gère plutôt rapidement et sans trop en baver les petits virus (OK en été, on en croise moins et ils sont moins virulents!). Je souffre relativement moins du dos et des problèmes de circulation.
  • Et le meilleur pour la fin : je prends du poids (en même temps au 7e mois de grossesse, difficile de faire autrement…) mais nettement plus doucement qu’au début de ma grossesse, lorsque je ne suivais pas ces principes alimentaires. Je prends du ventre clairement mais je dois reconnaître que je ne stocke pas en excès ailleurs alors même que je ne pratique plus d’activités physiques (hormis celle, non négligeable, qui consiste à s’occuper de 2 enfants en bas âge…).

Dans un prochain billet, que je vais essayer de publier très vite, je vous donnerai un aperçu concret de mes nouvelles assiettes et quelques liens vers des sites qui m’inspirent beaucoup.

Et vous, le régime IG ? L’avez-vous tenté (enceinte ou pas) ? Quelles ont été les retombées ?

Dans l’assiette de Charlotte #1

317862-Sepik

M’occupant de mes enfants à la maison depuis quelques années, cela me laisse la possibilité de cuisiner la quasi-totalité de nos repas. Et on est très loin de la corvée car j’adore cuisiner ! Je pioche ici et là des idées de recettes et j’essaie autant que possible de donner ce goût du « bien manger » à mes enfants (bon, autant dire qu’à 2 et 4 ans, en termes de diversité ce n’est pas ça #despatesdurizetdeslentilles mais ils ne feront pas partie de ceux qui pensent que les fraises poussent directement dans les barquettes et les poissons naissent rectangulaires et panés…).

Il y a quelques semaines, sans trop y croire j’ai répondu à un questionnaire pour faire partie d’un jury de testeurs de produits bio. Et j’ai été sélectionnée ! Je vais donc être un membre du jury pour la version 2016 du Meilleur Produit Bio et je vous ferais part de mes découvertes sur le blog !
logo-mpb-2015-100x120-2

Je ne consomme pas exclusivement bio mais je fais en tout cas attention à manger (et à cuisiner) de plus en plus sainement en privilégiant les produits non transformés et en évitant ceux réputés pour être beaucoup traités, notamment dans leur version raffinée (le sucre et la farine blanche par exemple). J’essaye aussi de limiter le gluten en variant les céréales ainsi que les protéines animales et de diminuer ma consommation de lactose (moi grande consommatrice de lait, ce n’est pas facile…). Tout un programme donc ! Pour découvrir de nouveaux produits, je trouve toujours mon bonheur dans les rayons ou magasins bio près de chez moi et je commence à avoir une bibliothèque bien remplie de livres de recettes « healthy » (dont j’essayerai de vous faire une petite présentation dans un prochain article).

IMG_4065

Cette semaine, j’ai plutôt eu envie de recettes light parce que j’ai souffert de la chaleur (vive la grossesse !) mais aussi pour oublier les quelques abus de la semaine passée qui ont fait quelque peu s’emballer ma balance…

Malheureusement je n’ai pas (encore) le réflexe de prendre en photos ce que je prépare mais cette semaine il y a eu :

– un chirashi végétarien (inspiré des Fresh Fresh Maki vu sur le blog « Mon Bento Végétarien ») avec du carré frais à la place du chèvre, du concombre, de l’avocat, de la pomme granny et du melon vert saupoudrés de graines de sésame. Cette recette est devenue l’une de mes favorites en attendant de pouvoir remanger du poisson cru !

– un gaspacho de tomates vertes et des tartines de pain au levain (ricotta/jambon sec/pêche et ricotta/saumon fumé/pêche) vus sur le blog « Audrey cuisine« .

Tartines gourmandes photo 2-1– et des assiettes gourmandes, légères (généralement) et équilibrées (de préférence).

photo-41

Ici, on est très plat unique et mélange sucré/salé, alors les assiettes vont peut-être vous sembler imposantes mais hormis un laitage, on se limite à ça.

Et vous, avez-vous déjà participé à un jury de testeurs de produits ? Quelles sont vos sources d’inspirations culinaires ?